Esprit-club-lotus
Esprit-club-lotus

lotus et colin chapman la genése

Colin Chapman – Lotus

 

sources :

 

Colin Chapman, waywards genius – Mike Lawrence

Colin Chapman, inside the innovator – Karl Ludwigsen

Lotus, the early years – Peter Ross

 

 

Colin Chapman est né le 19 mai 1928.  Son père tient un bar à Richmond, dans la banlieue de Londres.  Sa mère a été barmaid. Peu de temps après sa naissance, la famille part pour Hornsey, dans la banlieue nord de Londres, pour tenir le pub « railway hôtel ». son père s'est notablement enrichi durant la guerre ce qui va lui permettre d'offrir des études supérieures à son fils.

 

Colin - du fait de son âge - n'a pas participé à la guerre, bien qu'il ait volé dans la RAF.

 

En automne 1947, il met fin à sa petite activité de vendeur de voitures d'occasion

 

1 - VOITURES DE TRIAL

 

* L'AUSTIN SEVEN SPECIAL -1947 - 1948

 

la toute première voiture de Colin porte le nom d'Austin seven special, immatriculée PK3493 puis   OX 9262 – Elle ne porte pas le nom de LOTUS. Colin se fait aider par Colin DARE, Dereck WOOTON, Il met à contribution Hazel, sa fiancée,

 

en 1948 il est diplômé en génie civil à l'university college de Londres

 

* la lotus MKII – 1949 -immatriculée LJH 702 est sa seconde voiture. C'est la 1ère à porter le nom de Lotus- Elle est construite partiellement dans le box mis à sa disposition par Hazel,

Pour des raisons de commodité, l'austin seven spécial est rebaptisée LOTUS MK1,

 

Colin effectue en 1949 son service militaire dans la RAF, il renonce à signer un contrat de 5 ans avec l'armée et retourne donc à la vie civile. Il entre chez British Aluminium,

 

2 - VOITURES DE CIRCUIT

 

* LA LOTUS MK3 – immatriculée LMU 3

 

Le box mis à sa disposition par Hazel est petit et équipé que d'une perceuse, Colin se met donc à la recherche d'autre chose, d'autant qu'est annoncée une série de courses de club sur piste avec moteur de 750 cm3,

 

Pas très loin, de son domicile, il voit 2 jeunes gens en train de travailler dans un garage vaste, bien outillé, Ce sont les frères Michael et Nigel Allen.

 

Colin se lie d'amitié et les persuade de réaliser 3 voitures (1 pour chacun) pour le prochain championnat,

 

 

Parallèlement, un riche australien Derek Jolly, pilote à ses heures, vient en grande Bretagne avec son moteur 750 cm3 très performant,

 

les moteurs utilisés en 750 cm3 avaient un collecteur d'admission peu performant : une conduite alimentait 2 cylindres, par exemple.  Jolly fait jurer à Chapman et aux frères Allen de ne pas ouvrir le moteur, Ils le font et découvrent qu'une cloison a été insérée dans le collecteur d'adminission, Ainsi chaque cylindre a sa propre conduite, cette modification est invisible de l'extérieur,

 

Il va sans dire que LM3 pousse fort au grand dam des concurrents. On retrouve l'art de Colin pour interpréter le règlement.

 

 

FONDATION SOCIETE – 1952

 

Lotus Engeneering company est fondée le1er janvier 1952

 

Elle devient Lotus engeneering company limited le18 octobre 52,

 

la répartition des parts est la suivante :

 

40 Colin directeur

10 Stan Chapman

35 Michael Allen directeur

5 Edmund Allen

10 Nigel Allen

 

Michael a donc rang de Directeur tout comme Colin.

 

Le 3 juin 1953, c'est la rupture entre les frères Allen et la famille Chapman,

 

le 14 octobre 53, ils cèdent leurs parts, la répartition devient donc :

 

75 Colin

15 Stan Chapman

10 Hazel Chapman

 

Les raisons de ce revirement sont expliquées plus bas,

 

  • la Lotus MK4 – LMU 4

voiture de trial - 1952-1954

 

  • la Lotus MK 6 – XLM 6

l'ainée de la Seven, pour les circuit mais aussi pour la route, Kit car (source Ross

 

Le climat lourd entre les frères Allen et Colin Chapman

 

Michael Allen, directeur et actionnaire, explique le climat dans l'entreprise  (source Ross) :

 

un jour , Colin vient et examine le travail, il prononce alors sa phrase favorite « completely and utterly bloody useless » ce qu'on peut traduite par « complètement débile ». Il faut donc tout refaire, ce n'était pas très encourageant quand on avait travaillé toute le nuit !

 

Colin travaillait à British aluminium toute la journée et ne passait que le matin et le soir.

 

A la fin on en avait assez de n'avoir aucune reconnaissance pour quoi que ce soit. Par ailleurs l'accident de la MK 6, mal remboursé par l'assurance, nous a mis en difficulté,

 

Une fois, nous étions au club des 750 sans que Colin ne sache que nous étions là, nous avions travaillé 3 nuits complètes, nous l'entendions se vanter d'avoir fait ceci, cela, bref d'avoir tout fait lui même.

 

Par ailleurs, les clients venaient tous les jours, pour les voitures, pour voir Colin

On avait convenu verbalement avec Colin que lorsqu'on aurait tout l'équipement, ils démissionnerait de son travail à British Aluminium et viendrait travailler dans l'entreprise,mais il avait peur de son père, et Hazel poussait aussi à ce qu'il garde son travail,

 

Je devais répondre au téléphone, faire le travail, recevoir les clients, vendre des pièces, travailler sur les moteurs. C'était trop.

 

Nous en avions assez, Colin faisait des promesses et nous nous devions nous appuyer tout le travail. Lui participait toujours aux courses d'ouverture pour avoir le maximum de publicité.

 

Tout l'équipement du garage familial avait été financé par nous et notre famille, cela représentait 1200 livres de l'époque soit 30,000 livres, Chapman : 0

 

Il disait « mon père vous paiera » mais rien ne venait, jamais.

Stan ne venait jamais nous voir, n'assistait pas aux courses, sauf en 1953 au meeting de Goodwood il vient et fut très étonné de voir l'engouement autour de Lotus,il a alors réalisé le potentiel de l'entreprise.

il n'a jamais joué un rôle équivalent – surtout financier – à celui de mon père

Colin s'y connaissait pour recruter des gens et les faire travailler pour rien,

Quand le ton montait, il disait «  quelqu'un d'autre attend pour votre place »,

 

il fallait vraiment de fâcher pour qu'il accepte de travailler,

il était au téléphone nous disant «  faites ceci, faites cela » et faisait des promesse inconsidérées aux clients.

 

L'ORIGINE DU NOM LOTUS

 

Je n'ai pas eu l'explication de ce nom, l'hypothèse du diminutif donné à Hazel ne me semble pas tenir pour 2 raisons :

*son diminutif était razzle dazzle

 *si c'était en hommage à Hazel, pourquoi ne pas avoir nommé Lotus sa toute première voiture ?

 

Michael Allen rapporte que Colin aimait le mystère, il lui avait demandé de communiquer avec lui par langage codé, la clé se trouvant dans un livre (chacun possédant un exemplaire du livre), c'était un système utilisé pendant la guerre,

 

Il a trouvé ce mot « Lotus » durant sa période de service militaire dans la RAF.

Une hypothèse - toute gratuite - serait l'utilisation d'un code militaire, les militaires donnant des noms de code à leurs opérations comme overlord, etc....en échange, il s'était engagé à ne pas révêler l'explication.

à l'occasion d'un dîner offert par Derek Jolly, Colin a révélé l'origine de ce nom......

 

 

( à suivre..............................................................................)

Didier LOURDE

 

Pour nous trouver :

esprit club lotus
29 avenue du colonel ruyssen
83820 Rayol Canadel Sur Mer

 

Téléphone : +33 611/518760 +33 611/518760

 

Devenir membre

Vous voulez devenir membre ? C'est très simple : utilisez notre formulaire de contact pour obtenir davantage d'informations. Nous vous attendons avec impatience !